26/05/2006

Province du Brabant wallon


Brabant wallon, province du centre de la Belgique, en Région wallonne. La province a pour chef-lieu Wavre et ne comprend qu'un seul arrondissement, celui de Nivelles. La langue dominante est le français.

La province s'étend sur un bas plateau au nord de la Hesbaye, découpé par les cours d'eau qui le traversent, c'est-à-dire, d'ouest en est, la Senne, la Sennette, le Hain, la Dyle, la Lasne, la Grande Gette et la Petite Gette.

Sur ce plateau, la céréaliculture et la culture de la betterave dominent. Les versants des vallées sont le plus souvent occupés par des espaces boisés. La province constitue la banlieue résidentielle de Bruxelles. Aussi son activité industrielle est-elle assez limitée. À l'ouest de la province se trouvent les forges de Clabecq, qui subissent aujourd'hui la crise commune à la plupart des activités industrielles anciennes. Les principales villes industrielles sont Nivelles (matériel ferroviaire, industries de pointe liées à des laboratoires de recherche) et Ottignies-Louvain-la-Neuve (industries scientifiques de pointe, chimie fine). Cette dernière accueille, en outre, la partie française de la très ancienne et réputée université de Louvain. C'est la seule ville nouvelle de Belgique qui s'est développée autour de l'université dans les années 1970. Du fait de la présence toute proche de Bruxelles, au nord de la province, le réseau de transport est dense et converge vers la capitale. La province est ainsi traversée par plusieurs autoroutes très fréquentées et par d'importantes voies de chemin de fer. Le principal pôle touristique de la province est le parc d'attractions Walibi, à Wavre, qui bénéficie de la proximité de Bruxelles. Cependant, le Brabant wallon compte d'autres sites touristiques, comme le champ de bataille de Waterloo, qui vit la défaite de NapoléonIer en 1815, la ville de Nivelles (collégiale romane) ou les ruines de l'abbaye de Villers-la-Ville.

 

 

Histoire

Au début du XIIe siècle, les comtes de Louvain érigèrent le Brabant en duché. Il passa par héritage à la maison des Valois-Bourgogne en 1406, avant de revenir en 1430 au duc de Bourgogne, Philippe III le Bon. Après la mort de Charles le Téméraire, le Brabant devint une possession autrichienne par le mariage de Marie de Bourgogne et de Maximilien d'Autriche (1477). Au milieu du XVIe siècle, il passa sous la domination espagnole, après que Charles Quint eut cédé les Pays-Bas à son fils Philippe II d'Espagne. Le traité d'Utrecht reconnut la possession de cette partie du Brabant à l'Autriche, en 1713. À la fin du XVIIIe siècle, il fut annexé par la France, puis, à la chute de l'Empire, lorsque la bataille de Waterloo eût mis fin aux Cent Jours, il revint momentanément aux Pays-Bas, avant d'être récupéré par la Belgique indépendante (1830). Le sud du Brabant constitua alors la province francophone du Brabant wallon.

 

wavre

 

La Ville de Wavre, chef-lieu de la Province du Brabant Wallon, est arrosée par la Dyle. Elle compte 30.000 habitants et est située au centre de la province, à proximité du site universitaire de Louvain-la-Neuve et sur l'axe autoroutier reliant Bruxelles à Luxembourg.
Cette situation privilégiée lui a valu l'implantation, en périphérie, de parcs industriels.
Le centre-ville, aux nombreux commerces, est particulièrement dynamique et a su préserver ses rues piétonnes.
Les villages environnants abritent encore de superbes sites champêtres et boisés.

 

 

 

Braine l'alleud

 

 

Chateau d'Hélécine

 

 

 

Nivelles

 

 

15:19 Écrit par josiane meulders | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : province du brabant wallon |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.